BD Blockbuster Ultimate Live '
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les tuniques bleus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
theudrik
Admin
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 46
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Les tuniques bleus   Ven 1 Sep - 6:39

Introduction :

De toutes les séries de bande dessinée que j'ai pus lire , vraiment Les Tuniques bleues sont marquantes sur beaucoup de points.
C'est traiter de "l'art" de la guerre avec beaucoup de tendresse et surtout d'humour, raconter des faits historique sans se prendre trop au sérieux, et servir une histoire avec la guerre de sécession en toile de fond sans jamais lasser.
Les tuniques faite leur cinquantième albums en ayant réussis l'exploit de ne pas nous avoir ennuyer une seule fois!
Un grand coup de chapeau à messieurs Cauvin et lambil qui grâce à une entente parfaite nous font vivre de très belle aventure en restant à même assis dans nos sièges. Theudrik

Présentation de la série :

Les Tuniques Bleues, série de bande dessinée racontant les aventures du sergent Cornélius M. Chesterfield et du caporal Blutch, soldats de l'armée américaine à l'époque de la guerre de Sécession.

Auteurs, évolution et style :

Dessinée par Louis Salvérius et scénarisée par Raoul
Cauvin, la série a été prépubliée à partir de l'année 1968 dans le journal Spirou. Elle est ensuite parue en albums aux éditions Dupuis et compte actuellement cinquantes épisodes dont le dernier est sorti en 2006 (La traque). À l'origine il s'agissait d'une histoire uniquement comique dont Salvérius dessinait les personnages de façon ramassée et avec de gros nez. Toutefois, dès le second album qui se déroule pendant la guerre de sécession, il adopte un style plus réaliste, manière selon lui de ne pas prendre à la légère cet épisode tragique de l'histoire. Au décès de Salvérius en 1972, en plein milieu de l'épisode Les hors-la-loi (rebaptisé Outlaw pour la sortie en album), la série est reprise par Willy Lambil qui accentuera encore l'aspect « semi-réaliste » du dessin. Cette bande dessinée est donc aujourd'hui le résultat d'un étrange mélange : si les personnage ont conservé leurs gros nez des origines les décors en revanche sont dessinés de maniére réaliste avec des proportions respectées et des hachures pour souligner les volumes. Toutefois, les planches restent coloriées en aplats de couleur dans le style des séries humoristiques de la bande dessinée franco-belge.

Ce style très particulier se révèle d'autant plus nécessaire qu'il est au service d'un message pacifiste et antimilitariste dont la détermination et la violence de la condamnation ne sont que mieux mis en valeur par l'aspect humoristique des personnages. Entre le sergent Chesterfield, le grand simplet en quête de gloire, et le caporal Blutch, le petit rusé antimilitariste, se nouent des rapports d'amitié et d'antagonisme qui véhiculent sur le mode comique un message dénoncant l'illusion de l'héroïsme et la cruauté de la guerre. Créée dans les années 1970, cette série connait une longevité étonnante. La simplicité et l'efficacité de son message ne sont sans doute pas étrangers à ce succès.

Personnages :

Cornélius M. Chesterfield : sergent au 22e de cavalerie, ses parents sont toujours vivants (Blue Retro, n° 18). Son père, Joshua, a fait la bataille d'Alamo où il a reçu six médailles, semble-t-il comme trompette. Il est désormais dans un fauteil roulant du fait d'une blessure reçue en tombant d'une échelle (il était blanchisseur du camp). Avant de s'engager, Chesterfield était garçon boucher chez M. Graham. Il a d'ailleurs failli épouser sa fille, mais il a croisé Blutch et depuis ils ne se quittent plus. Il est très amoureux d'Amélie, la fille du colonel Appletown.
Blutch : orphelin élevé par le docteur H. W. Harding (Vertes Années, n° 34) avec lequel il fut tour à tour orpailleur en Californie, docker, garçon-coiffeur, garçon de café, vendeur de journaux à San Francisco, employé dans une mine, marchand de bananes vertes, à nouveau orpailleur (Vertes Années, n° 34) et est barman au The Pacific lorsqu'il se retrouve recruté (Blue Retro, n° 18). Il recevra un temps le grade de lieutenant (Les hommes de paille, n° 40), mais dans la plupart des albums, il est caporal au 22e de cavalerie. Par moment, il dit éprouver une haine sans borne pour le sergent Chesterfield, pourtant , ils sont généralement inséparables. Il ne charge que très rarement et rêve de déserter, au grand dam du sergent Chesterfield.
Capitaine Stark, le capitaine du 22e de cavalerie : s'il apparaît dans La prison de Robertsonville (n° 6), il n'a pas encore l'allure qu'il prend pour la première fois dans Du Nord au Sud (n° 2) et qu'il conserve par la suite. Son caractère plonge progressivement vers un mutisme total envers les fantassins et les civils, vit en permanence sur son cheval et n'attend que la prochaine charge. Souvent blessé, parfois grièvement, il s'en sort toujours, ce qui n'est pas le cas de ses hommes...
Général Alexander: Général du régiment dont font partie Chesterfield, Blutch et le capitaine Stark. Il est le supérieur direct de Stark.
Amélie Appeltown: amour de Chesterfield, mais non partagé. Depuis le début de la série, Chesterfield est follement amoureux d'Amélie. Elle se marie presque avec Blutch dans (Mariage à Fort Bow, n° 49); en effet, le Colonel Appeltown a peur que Chesterfield ne veuille réellement l'épouser...
Colonel Appeltown: Père d'Amélie, dirige Fort Bow, un endroit où Blutch et Chesterfield ont fait leurs premières armes (du moins, dans la chronologie des albums.) Étant affectés au 22eme régiment depuis longtemps, chacune des visites de Blutch et Chesterfield provoque la panique à Fort Bow, surtout pour le Colonel Appeltown, qui (on le comprendra) redoute chacune de leurs visites (il fait presque une crise de nerfs à chaque fois!).
Interviennent également de temps à autre le général Grant et le capitaine d'Etat-Major Stephen Stilman, ainsi que les anciens amis de nos deux héros à Fort Bow.

Histoire :

D'abord affectés à Fort Bow (Un chariot dans l'Ouest, n° 1), Blutch et Chesterfield sont rapidement affectés au 22e de cavalerie du capitaine Stark (Du Nord au Sud, n° 2), alors que débute la guerre de Sécession. Ils serviront également dans l'artillerie, dans l'infanterie, comme aérostier (Les cavaliers du ciel, n° Cool, dans la marine, sur le cuirassé Monitor et l'U.S.S. Kearsarge (respectivement dans Les bleus de la marine, n°7, et dans Duel dans la Manche, n° 37).

Mais leur principale affectation reste le 22e de cavalerie. Ils en sont généralement les seuls survivants, avec Stark, Blutch devant fréquemment sa vie à l'intelligence de sa monture Arabesque. Il en sont aussi les principaux recruteurs (Les bleus tournent cosaque, n° 12, Les cinq salopards, n° 21, Drummer Boy, n°31, Émeutes à New York, n° 45). Ils se chargent aussi de la remonte (Bronco Benny, n° 16, Des bleus et des bosses, n° 25).

Lorsqu'ils ne sont pas pourchassés comme hors-la-loi (Outlaw, n° 4, Les déserteurs, n° 5", Les bleus en cavale, n° 41), ils passent leurs permissions à Fort Bow. Paradoxalement, ils leur arrive également de poursuivre des déserteurs, sans grand succès (étonnament!) dans "La Traque", n°50.

Ils ont beaucoup voyagé : au Mexique (El padre, n° 17), au Canada (L'or du Québec, n° 26), en Hollande (Duel dans la Manche, n° 37).

Ils ont participé à faire connaître la guerre en travaillant avec des photographes (Des bleus en noir et blanc, n° 11, Puppet's Blue, n° 39), à conserver le moral des troupes par le théâtre (Les bleus de la balle), ayant déjà une expérience du cirque, sous le nom de Tim et Tom les frères siamois (Les bleus en cavale, n° 41).

On les trouve mêlés à des affaires d'espionnage (Les bleus dans la gadoue, n° 13, Le David, n° 19, La Rose de Bantry, n° 30, Les hommes de paille, n° 40, L'oreille de Lincoln, n° 44).





Les albums :

• La traque Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°50 Tous Publics
• Mariage à Fort Bow Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°49 Tous Publics
• Arabesque Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°48 Tous Publics
• Les Nancy Hart Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°47 Tous Publics
• Requiem pour un Bleu Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°46 Tous Publics
• Émeutes à New York Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°45 Tous Publics
• L'Oreille de Lincoln Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°44 Tous Publics
• Des Bleus et du blues Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°43 Tous Publics
• Qui veut la peau du général ? Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°42 Tous Publics
• Les Bleus en cavale Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°41 Tous Publics
• Les Hommes de paille Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°40 Tous Publics
• Puppet Blues Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°39 Tous Publics
• Les Planqués Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°38 Tous Publics
• Duel dans la Manche Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°37 Tous Publics
• Quantrill Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°36 Tous Publics
• Captain Nepel Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°35 Tous Publics
• Vertes années Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°34 Tous Publics
• Grumbler et fils Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°33 Tous Publics
• Les Bleus en folie Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°32 Tous Publics
• Drummer boy Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°31 Tous Publics
• La Rose de Bantry Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°30 Tous Publics
• En avant l'amnésique ! Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°29 Tous Publics
• Les Bleus de la balle Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°28 Tous Publics
• Bull Run Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°27 Tous Publics
• L'Or du Québec Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°26 Tous Publics
• Des Bleus et des bosses Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°25 Tous Publics
• Baby blue Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°24 Tous Publics
• Les Cousins d'en face Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°23 Tous Publics
• Des Bleus et des dentelles Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°22 Tous Publics
• Les Cinq salopards Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°21 Tous Publics
• Black Face Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°20 Tous Publics
• Le David Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°19 Tous Publics
• Blue rétro Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°18 Tous Publics
• El Padre Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°17 Tous Publics
• Bronco Benny Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°16 Tous Publics
• Rumberley Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°15 Tous Publics
• Le Blanc-bec Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°14 Tous Publics
• Les Bleus dans la gadoue Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°13 Tous Publics
• Les Bleus tournent cosaques Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°12 Tous Publics
• Des Bleus en noir et blanc Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°11 Tous Publics
• Des Bleus et des tuniques Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°10 Tous Publics
• La Grande patrouille Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°9 Tous Publics
• Les Cavaliers du ciel Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°8 Tous Publics
• Les Bleus de la marine Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°7 Tous Publics
• La Prison de Robertsonville Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°6 Tous Publics
• Les Déserteurs Lambil - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°5 Tous Publics
• Outlaw Salvérius - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°4 Tous Publics
• Et pour quinze cents dollars en plus Salvérius - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°3 Tous Publics
• Du Nord au Sud Salvérius - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°2 Tous Publics
• Un chariot dans l'Ouest Salvérius - Cauvin Les Tuniques Bleues -n°1 Tous Publics



( A suivre...)
[/u]

_________________
Theudrik administrateur "sympa" de BD BUL'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bdbul.lightbb.com
 
Les tuniques bleus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Tuniques Bleues
» Les tuniques bleus La collection de Hachette
» quelques photos
» Utiliser des Lego pour un wargame
» Les tuniques bleues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BD BUL' :: L' HUMOUR POUR TOUS :: comique pour tous-
Sauter vers: